Généalogiste en France et au Portugal

La série Y – Etablissements pénitentiaires – des Archives Départementales de la Charente-Maritime comprend une sous-série (2 Y 1) consacrée au centre pénitentiaire de Saint-Martin-de-Ré. Les dossiers sont communicables au terme d’un délai de 75 ans à compter de leur date de clôture.

Parmi les documents pouvant intéresser le généalogiste on trouve des dossiers nominatifs du personnel, des registres matricules des agents de surveillance, ou des dossiers de détenus (par exemple celui d’Alfred Dreyfus resté 36 jours à Saint-Martin en 1895, ou celui de Guillaume Seznec emprisonné entre 1925 et 1927, qui tous deux furent ensuite envoyés aux iles du Salut).